Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Forgot your password? Make an account request »

Secrets de Bibliothèques, des souverains, leurs hotes et leurs livres à Compiègne

REF ES706445 EAN 9782711864454

 Secrets de Bibliothèques, des souverains, leurs hotes et leurs livres à Compiègne

Secrets de Bibliothèques, des souverains, leurs hotes et leurs livres à Compiègne

La première partie du catalogue aborde les rapports entre le livre et le sacré à travers la création et la constitution de la bibliothèque de l'abbaye Saint-Corneille.
En la créant et dotant, Charles le Chauve souhaite édifier des piliers de la future cité qu'il considère comme une Aix-la-Chapelle nouvelle, détentrice à la fois du pouvoir et du savoir. Cette vision est malheureusement contredite par les faits et les difficultés auxquelles l'administration royale est confrontée à partir de la fin du IXe siècle la ville rêvée par Charles ne peut voir le jour. Reste le domaine religieux que lui et ses successeurs renforcent, contribuant à la création de grands ensembles économiques où la sphère savante et éclairée peut se développer en toute sécurité et participer à l'échange, à une échelle européenne, des textes et de leurs commentaires.
Le livre est à ce titre un enjeu majeur des grandes abbayes, tant économique que sacré.

Les bibliothèques de Louis XV et de Louis XV
Dès les premiers travaux du Grand projet de Gabriel pour bâtir le nouveau palais, Louis XV installe une bibliothèque près de son Petit cabinet. Les catalogues montrent qu'il s'agissait avant tout d'une petite bibliothèque d'agrément. La principale bibliothèque du roi se trouvait à Versailles, dans les petits appartements.

La bibliothèque de Napoléon 1er à Compiègne et les autres bibliothèques impériales
Dans chaque résidence Napoléon 1er se fit aménager une bibliothèque. Celle de Compiègne possède le décor peint conçu par Girodet dans le cadre duquel vient prendre place un mobilier d'acajou et bois doré exécuté par Jacob-Desmalter.
La bibliothèque de Malmaison est la seule, avec celle de Compiègne,à afficher clairement un programme iconographique. A Fontainebleau, Napoléon qui dispose d'une bibliothèque particulière depuis 1805, en fait aménager une seconde pour ses courtisans et ses ministres inaugurée en 1810. Toutes ces bibliothèques sont considérées comme des institutions traditionnelles, héritées de l'Ancien Régime, ou mieux encore, des Carolingiens.

Dans la bibliothèque impériale de Compiègne, aménagée sur ordre de son oncle, Napoléon III fait installer un nouveau mobilier. Son bureau et son écritoire font encore partie des collections du palais. li a également enrichi le fonds de la bibliothèque, notamment par la présence d'albums photographiques.
Si la création d'une bibliothèque des invités revient à Napoléon 1er, Napoléon III la fit réaménager, agrandir et remeubler. Elle devient le lieu de sociabilité des invités de l'Empereur et compte plus de 23 000 volumes au début des années 1870.

Après la chute du Second Empire, la IIIème République laisse subsister quelques temps la bibliothèque des invités, qui est ensuite ouverte au public. Elle sera fermée et vidée de son contenu en janvier 1888.

L'ouvrage présente la politique de restitution des deux bibliothèques du palais. Pour celle de Napoléon 1er, une importante campagne de restauration et de remise aux normes est programmée sur les années 2017 et 2019, concernant à la fois les boiseries de Jacob-Desmalter, le plafond peint par Girodet.... La bibliothèque des Invités fera également l'objet de restauration de ses boiseries et d'un travail de restitution historique d'une partie de ses fonds.

Format
22 x 28 cm
Number of pages
160
Number of illustrations
160
Binding
broché
Publication date
October 2017
Publisher
Rmn
Diffusion
Flammarion
Museum
Paris - Réunion des musées nationaux- Grand Palais
Themes
Architecture, Art history, Napoleon, Queens and kings
Art movements
Empire, Neo-Classicism, 19th century, 18th century
Languages
French
print