Due to the new governmental measures to counter the spread of COVID-19, we regret to inform you that our shipping and pick-up services from our warehouse will be unavailable from 8 to 16 April. We apologize for the inconvenience.
Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Forgot your password? Make an account request »

Pissarro dans les ports - Rouen, Dieppe, Le Havre

REF EK196064 EAN 9782711860647

 Pissarro dans les ports - Rouen, Dieppe, Le Havre

Move over the picture to zoom
Pissarro dans les ports - Rouen, Dieppe, Le Havre

Le festival Normandie impressionniste pour son édition de 2013 s'organise autour du thème de l'eau. Cette manifestation se décline autour de trois expositions à Caen, Rouen, Le Havre. Les thèmes retenus par les deux grandes autres expositions sont à Rouen : le reflet, à Caen : les loisirs au bord de l'eau.

Le musée André Malraux du Havre s'attache à Pissarro.
Plus qu'aucun autre impressionniste, Camille Pissarro (1830 - 1903) s'est attaché à ce sujet moderne par essence qu'est le port industriel.
Alors que Monet peint ses jardins, Renoir ses nus et ses fleurs, Pissarro place l'énergique modernité de la ville industrielle au centre de son œuvre, portant son attention sur le contexte architectural, l'activité humaine et industrielle, et l'atmosphère maritime aux infinies variations atmosphériques.
La série du port du Havre - 24 toiles- clôt un cycle entamé en 1883 à Rouen. A cette date, période de profonde remise en cause, Pissarro cherche à renouveler son répertoire de motifs et trouve à Rouen un site urbain qui lui permet d'abandonner le thème des scènes et paysages ruraux. Il s'immerge dans l'activité intense de ce port fluvial en pleine mutation. Ce premier séjour inaugure une nouvelle pratique chez Pissarro : celle de la répétition en série d'un même sujet, reprise par Monet. Il revient à Rouen, en 1896 et en 1898, poursuit ses recherches, renouvelle ses points de vue.
En quete d'un nouveau site il se rend à Dieppe en 1901 et 1902. « Dieppe est un endroit admirable pour un peintre qui aime la vie, le mouvement, la couleur » écrit-il.
Le musée André Malraux fut le premier musée à ouvrir ses collections à Pissarro. En effet, alors qu'il séjournait au Havre en 1903, Pissarro se vit proposer par la commission d'achat du musée, l'acquisition de « deux tableaux à l'huile, Vue de l'avant port du Havre... pour le prix de 4 000 francs ». Ces deux toiles sont les seules œuvres acquises à l'artiste de son vivant par un musée français. De retour à Paris, Pissarro devait décéder à peine trois mois plus tard.
C'est fort de ce lien qu'il rend hommage au travail du peintre sur les ports de Rouen, Dieppe et Le Havre, tout en confrontant ses œuvres à celles de ses contemporains - notamment Monet et Boudin - et des jeunes artistes qui lui succédèrent, tels Dufy et Marquet.


If this item is displayed as « temporarily unavailable », and you would like to place an order, please contact us.

Format
22 x 28
Number of pages
176
Number of illustrations
130
Binding
Broché à rabats
Publication date
April 2013
Publishers
RmnGp, Musée d'Art moderne André-Malraux
Diffusion
Flammarion
Museum
Le Havre - MuMA Musée d'Art moderne André Malraux
Themes
Sea, Painting, Outdoor scenes
Art movements
Fauvism, Impressionism, Neo-Impressionism, French paintings, 19th century, 20th century
Languages
French
print
You may also like...