Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

Fernand Léger et le groupe Espace Biot

REF ES706350 EAN 9782711863501

 Fernand Léger et le groupe Espace Biot

Fernand Léger et le groupe Espace Biot

Durant l'été 1954, le Groupe Espace organise à Biot l'exposition Architecture Formes Couleur, occasion d'exposer des œuvres incarnant « la présence fondamentale de la plastique » à laquelle l'humanité, d'après le Groupe, devait avoir droit.

Fondé par André Bloc et Felix Del Marle en 1951, le Groupe Espace souhaite dépasser la scission traditionnelle entre architecture, peinture et sculpture afin d'aboutir à l'unité de l'art.
Il revendique la recherche « d'une collaboration concrète des architectes, peintres, sculpteurs, plasticiens », rejetant une pratique théorique ou personnelle. Ses créations doivent permettre à tous d'accéder à un meilleur cadre de vie afin de favoriser « l'harmonieux développement de toutes les activités humaines ».

Après la guerre et avec la Reconstruction, l'association prolonge l'utopie moderniste de la première moitié du XXe, du mouvement hollandais De Stijl, du Bauhaus, du Constructivisme russe et de l'Union des Artistes Modernes (UAM), créée à Paris en 1929 et à laquelle appartiennent André Bloc et Fernand Léger.
A la recherche d'une nouvelle monumentalité, l'association s'attache essentiellement aux rapports entre art et architecture. Elle revendique la prise en compte des émotions collectives exprimées par les habitants et non uniquement la satisfaction de leurs besoins fonctionnels. Elle s'intéresse également aux nouveaux matériaux de création en raison de leur coût et de leur intérêt plastique.
Une seconde exposition est organisée à l'été 1955 au Parc de Saint-Cloud mais des scissions sonnent peu après le glas du groupe en France, mettant à l'épreuve cette tentative de synthèse nationale des arts. Le groupe se développe cependant à l'étranger, notamment en Grande-Bretagne, en Italie, en Suède ou en Suisse.

Autour d'oeuvres de Fernand Léger seront exposés de nombreux artistes pratiquant des techniques variées et ayant participé à cet événement de l'été 1954 : André Bloc, Alberto Magnelli, Sonia Delaunay, Jean Arp, Morice Lipsi, Félix Del Marle, André Bruyère, Nicolas Schöffer, Robert Jacobsen, Victor Vasarely, Bernard Zehrfuss, Jean Gorin, Etienne Béothy, Jean Dewasne ...

En se fondant sur cet événement ainsi que certains projets: Renault à Flins, l'imprimerie Mame à Tours, l'hôpital mémorial France/Etats-Unis à Saint-Lô ou l'université de Caracas, l'exposition dresse le bilan de cette unité de l'art à laquelle ce groupe aspirait. Elle permet également de contextualiser l'esthétique monumentale de Léger.
Elle donne écho aux recherches concernant les réseaux artistiques d'André Bloc, fondateur de trois célèbres revues : L'architecture d'aujourd'hui (1930), Art d'aujourd'hui (1949-1954), Aujourd'hui : art et architecture (1955-57). Adepte de la transdisciplinarité et de l'architecture-sculpture, ce médiateur sut s'entourer des créateurs les plus novateurs de son époque : architectes, sculpteurs, ingénieurs, peintres.

Format
22 x 28 cm
Nombre de pages
144
Nombre d'illustrations
120
Façonnage
Broché
Date de parution
juin 2016
Editeur
Rmn
Diffuseur
Flammarion
Musée
Paris - Réunion des musées nationaux- Grand Palais
Courant artistique
Art moderne et contemporain
Artiste
Fernand Léger (1881-1955)
Langues
Français
imprimer