Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

Le Rêve - fin XIXe-XXe siècles

REF EK196337 EAN 9782711863372

 Le Rêve - fin XIXe-XXe siècles

Le Rêve - fin XIXe-XXe siècles

Au XIXe siècle, nombre d'artistes ont représenté le rêve comme la révélation d'un autre univers qui transfigurait la réalité objective. Ils ont apporté des réponses fort différentes à cette voie nouvelle, du passage de l'autre côté du miroir, de la représentation du dormeur à celle, du rêve lui-même. En ce sens, cette faculté de former des représentations imaginaires peut être considérée comme une métaphore de l'art même.

Le catalogue présente l'idée du Rêve autour de thématiques telles:

LES NOCTURNES
Dès la fin du XIXe siècle, le symbolisme gagne les paysages nocturnes d'Odilon Redon, Ferdinand Khnopf ou Leon Spilliaert dont les lueurs de lampadaires annoncent le réalisme magique de Paul Delvaux.
LE SOMMEIL
Les modèles endormis, aux poses alanguies, constituent des sujets de prédilection pour les artistes. Les toiles de Paul Gauguin, Pierre Bonnard ou Félix Valloton incarnent la grâce et la sensualité féminine tandis que Picasso peint le sommeil de Marie-Thérèse Walther comme une icône de rêve.
RÊVES
En 1900, la naissance de la psychanalyse offre un nouveau répertoire iconographique aux artistes qui s'aventurent pleinement dans le labyrinthe de l'âme. La représentation du rêve, inspirée de la métaphysique de Giorgio De Chirico, libère la subjectivité jusqu'à la paranoïa-critique de Salvador Dalí et les paysages marins d'Yves Tanguy. Tandis que le rêve érotique est peuplé de figures féminines mythiques et mystérieuses, amours fous inaccessibles qui parcourent les œuvres de René Magritte, André Masson, Paul Delvaux ou encore Felix Labisse.
CAUCHEMARS
Du Sommeil de la raison illustré par Francisco de Goya aux araignées de Louise Bourgeois, les artistes peuplent leur imaginaire de monstres effrayants. À l'orée du XXe siècle le cauchemar est au cœur des œuvres d'Alfred Kubin et s'immisce derrière les masques de James Ensor.
RÊVES ÉVEILLÉS
Le rêve éveillé, cher aux surréalistes dans leurs activités médiumniques et hallucinatoires, irriguent toutes formes d'expérimentations, des dessins mescaliniens d'Henri Michaux à la Dreamachine de Brion Gysin.

Format
22 x 28 cm
Nombre de pages
192
Nombre d'illustrations
180
Façonnage
Broché avec rabats
Date de parution
septembre 2016
Editeur
Rmn
Diffuseur
Flammarion
Auteur
- Olivier Cousinou, conservateur au musée Cantini
- Luc Georget, musée des Beaux-Arts, Palais Longchamp, Marseille
- Emmanuel Guigon, Dir. du musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon
- Didier Ottinger, Directeur adjoint Centre Pompidou
- Christine Poullain, Directrice des musées de Marseille
Musée
Paris - Réunion des musées nationaux- Grand Palais, Marseille - Musée Cantini
Thèmes
Abstraction, Allégorie, Histoire de l'art
Courant artistique
Art moderne et contemporain
Langues
Français
imprimer