En raison d'une migration de nos systèmes informatiques, toute commande passée entre le samedi 24 octobre et le dimanche 1er novembre inclus sera traitée à partir du lundi 2 novembre matin. Nous nous excusons de ce désagrément, et vous remercions de votre compréhension.
Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

Boucles d'oreilles Frivolité Rose Trianon

REF BW400478 EAN 3336729142965

 Boucles d'oreilles Frivolité Rose Trianon

Déplacez la souris sur la photo pour zoomer
Boucles d'oreilles Frivolité Rose Trianon

La frivolité a vu le jour en Europe sous le nom de « knotting », en français, « faire des nœuds ». L'origine semble avérée au XVIème siècle mais indéterminée d'un point de vue géographique. Au XVIIIème siècle la frivolite est un art apprécié de l'aristocratie, et il fait partie de l'éducation des jeunes filles bien nées.
Il s'agit d'une technique de dentelle, qui s'exécute traditionnellement avec une ou deux navettes ; elles tiennent le fil de coton ou de soie, permettent de le dérouler, et l'empêchent de filer. Les ouvrages sont constitués d'une suite de nœuds, agencés de manière à former un motif. Les nœuds se font en deux parties, et sont parfois séparés par des «picots», qui rendent plus attrayants les ouvrages.
Cet art ne s'est pas perdu : Lorina Balteanu le découvre en 2006, et a l'idée d'y incorporer des perles de verres et des pierres fines, transformant la dentelle en bijou raffiné et élégant.

Ce bijou est inspiré d'un détail du tableau de Jean-Marc Nattier (1685 - 1766) - Madame Adélaïde de France (1732-1800) faisant des nœuds, 1756

Entretien : Conserver le bijou à l'abri de la lumière et de l'humidité.
Lavable à la main avec précaution, puis repassage à la vapeur, en vaporisant de l'amidon (pour leur redonner de la texture)

Dimensions
3.3 cm x 2 cm
Musée
Versailles - Musée des châteaux de Versailles et de Trianon
Matière
Fil métallisé
Courant artistique
XVIIIème
imprimer
A découvrir également...