Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

Petit hippopotame bleu

REF CB300117 EAN 3336728326557

 Petit hippopotame bleu

Déplacez la souris sur la photo pour zoomer
Petit hippopotame bleu

La chasse à l'hippopotame est représentée sur les murs des tombes aussi bien dès l'époque des pyramides jusqu'au moment où Alexandre pénètre en Egypte.

Certains objets rituels témoignent du même souci : on a retrouvé dans la tombe de Toutankhamon, par exemple, deux statuettes du roi, debout sur une nacelle de papyrus et harponnant l'ennemi invisible.

La traduction la plus originale de ce mythe se rencontre tout au début du premier Empire Thébain (ou Moyen Empire) dans certaines tombes qui ont livré de très réalistes figures d'hippopotames. Ceux-ci sont représentés soit dans l'attitude de l'animal traqué, la gueule grande ouverte de douleur car transpercée par un harpon, ou encore marchant au fond de l'onde. Dans ce dernier cas, il demeure inoffensif et doit le rester. Il faut donc le maintenir sous l'eau et, pour ce faire, on a peint sur ses membres la flore aquatique qui l'entrave comme un filet. Sur son dos qui évoque la surface des eaux, on distingue parfois le dessin de papillons ou de libellules et souvent l'image d'un cœur de lotus qui sort du bassin, prêt à donner naissance au soleil, puisque tout obstacle maléfique est ainsi maintenu au fond de l'abîme.

La couleur bleu-turquoise, pierre si caractéristique de l'Egypte, extraite des mines du Sinaï est bénéfique par excellence et rappelle aussi l'horizon oriental où se baigne le soleil avant sa naissance.
N.B. : La fritte est faite de silice concassée mélangée avec un liant, pure à 95 %.

Dimensions
H. 3,4 cm - l. 7,2 cm
Conditionnement
Boîte rouge RMN
Epoque
Egypte, Moyen empire. Vers 2000 avant J.-C.
Matière de l'original
Original en fritte glaçurée
Musée
Paris - Musée du Louvre
Thèmes
Egypte
Matière
Faïence
Courant artistique
Antiquités égyptiennes
imprimer