Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

David et Bethsabée - Tapisseries bruxelloises de la première Renaissance

REF GB105339 EAN 9782711853397

 David et Bethsabée - Tapisseries bruxelloises de la première Renaissance

David et Bethsabée - Tapisseries bruxelloises de la première Renaissance

La tenture de David et Bethsabée (dix pièces aux dimensions exceptionnelles : 77 m de long et 4,50 m de hauteur), est reconnue comme l'un des chefs-d'œuvres de la tapisserie en France, à l'image de L'Apocalypse, (château d'Angers) et la Dame à la licorne, (musée du Moyen-âge - Cluny). C'est l'une des créations les plus remarquables de Bruxelles, haut lieu de la production de tapisseries au tournant du XVIè siècle.

La tenture fut commandée dans les années 1510-1515, sans doute par Henri VIII, roi d'Angleterre. Son commanditaire fit appel aux plus grands artistes de son temps. Le peintre Jean de Bruxelles en dessina les patrons et il est même possible qu'il œuvra à l'exécution des cartons. Le talent de l'atelier, inconnu, n'en est pas moins éclatant. À la laine et à la soie, matériaux traditionnels utilisés pour la confection de tapisserie, il joignit le fil d'or, réservé aux productions les plus prestigieuses.

Les qualités tant historiques que techniques de la tenture en font une œuvre prestigieuse. Sa préciosité réside aussi dans la richesse et la qualité de ses décors, la variété de sa composition qui alterne en scènes ouvertes ou, au contraire, fermées, la finesse des portraits et dans la qualité des costumes. Les couleurs de la laine permirent aux lissiers de reproduire toutes les finesses de la peinture originelle créant des oppositions voulues, jouant sur les ombres et les lumières.

La tenture rappelle le souvenir de l'entrée de David à Jérusalem avec l'Arche d'alliance. L'histoire de la guerre menée contre les Ammonites et la victoire finale à laquelle se mêlèrent les amours adultères de David et Bethsabée figurent aussi sur l'une des pièces de la tapisserie. On retiendra enfin la scène où l'enfant issu de cette alliance mourut et où Salomon devint l'héritier légitime de David.

Voici trente ans, juste avant leur installation à Ecouen, Alain Erlande-Brandenburg remarquait qu' " il faut bien avouer que la tenture de David et Bethsabée demeure encore bien mystérieuse".

La recherche ayant progressé depuis, certains de ces mystères ont été élucidés et cette publication veut en faire le point.


Si cet article s'affiche comme « temporairement indisponible », et que vous souhaitez le commander, contactez-nous.

Format
24 x 28 cm
Nombre de pages
164
Nombre d'illustrations
10 dépliants couleurs et 105
Façonnage
Relié
Date de publication
Juin 2008
Editeur
Rmn
Diffuseur
FLAMMARION
Auteurs
Guy DELMARCEL
Musée
Ecouen - Musée national de la Renaissance
Thèmes
Tapisserie
Courant artistique
Renaissance
Langues
Français
imprimer