Dans le cadre des nouvelles mesures gouvernementales liées à la crise sanitaire Covid-19, nous vous informons de l’indisponibilité de nos services d’envoi et d’enlèvement de commandes depuis notre entrepôt du 8 au 16 avril. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.
Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

Dessins français du xviiè au xixè siècle - Collection du musée Magnin, Dijon

REF GB105475 EAN 9782711854752

 Dessins français du xviiè au xixè siècle - Collection du musée Magnin, Dijon

Dessins français du xviiè au xixè siècle - Collection du musée Magnin, Dijon

Durant le premier tiers du XXè siècle, Jeanne et Maurice Magnin acquirent plusieurs centaines de dessins français, choisis tant pour leur qualité graphique (telles les feuilles "enlevées" de Courtois, La Fage, Doyen, Delacroix ou Compte-Callix) que pour constituer ou compléter cette "histoire de l'art par les œuvres" qui paraît avoir été le fil conducteur de leur collection.

À l'écart des sentiers battus, bien des feuilles sont le fait d'artistes qu'ils ont appréciés ou souhaité faire découvrir à une époque où leur notoriété n'était pas encore établie : ainsi des Johannot, Jeanron, Roqueplan, Devéria, Boulanger, Evariste Fragonard, Schnetz, pour les années romantiques.

Mais tant d'autres s'en écartent : si l'atticisme parisien est le point fort de la collection de peintures, le XVIIIè siècle est bien représenté dans le domaine graphique : Bouchardon, Boucher, Natoire, de la Rue, Gois, Greuze, Vien, David.... Comme en peinture, les Magnin ont affirmé un goût pour le paysage et le portrait.

Avec cet album, le lecteur emportera un peu de la saveur d'une collection édifiée dans le plaisir de l'œil, le goût de l'histoire et l'indépendance d'esprit de deux collectionneurs passionnés.

Le charme du musée Magnin tient d'abord à son cadre. Les Magnin vécurent à Paris où ils constituèrent leur collection, c'est dans leur maison natale, l'hôtel Lantin, qu'ils décidèrent de l'installer lorsqu'ils voulurent en faire un musée. Mobilier, objets d'art décoratifs, pendules, tentures devaient contribuer à la délectation de la visite et préserver ainsi une intimité familiale qu'ils souhaitaient transmettre.

Les Magnin s'étaient volontairement limités dans le montant alloué à leurs achats. C'est dans de petites ventes, à force d'expérience et de science, qu'ils acquirent durant cinquante ans les deux mille peintures et dessins qu'ils léguèrent à l'Etat en 1937.


Si cet article s'affiche comme « temporairement indisponible », et que vous souhaitez le commander, contactez-nous.

Format
21 x 24 cm
Nombre de pages
48
Nombre d'illustrations
26
Façonnage
Piqures métalliques
Date de publication
Janvier 2008
Editeur
Rmn
Diffuseur
FLAMMARION
Auteurs
Rémi CARIEL
Musée
Dijon - Musée Magnin
Thèmes
Dessins
Courants artistiques
XIXème, XVIIème, XVIIIème
Langues
Français
imprimer