Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

Pendentif à la colombe

REF BP000109 EAN 3336728478195

 Plaqué or

REF BP100109 EAN 3336728376781

 Argent

Déplacez la souris sur la photo pour zoomer
Pendentif à la colombe

Original en bronze étamé ou argenté. La fibule est un bijou antique dont le rôle est à la fois celui de notre épingle à nourrice (fixer le vêtement) et celui de notre broche (parer celui-ci).

A l'époque romaine ce rôle devient prépondérant, et l'on voit apparaître de nombreuses variétés très décoratives. Parmi celles-ci, le thème de l'oiseau est assez fréquent : on trouve ainsi des paons, ou encore des colombes, dont la grâce en vol a séduit les artisans gallo-romains. D'autres animaux prêtent aussi leur forme à la fibule : le cerf, le sanglier, le lièvre, la panthère, le lion, le dauphin, la grenouille...

Certaines de ces fibules dites zoomorphes (en forme d'animal) ont pu être fabriquées en Bourgogne et peut-être même à Alésia, où fut trouvé ce bijou. Simple bourgade au moment du siège qui vit en 52 avant J.C. la défaite de Vercingétorix, Alésia devint à l'époque romaine une agglomération importante, réputée pour ses activités artisanales. L'historien latin Pline l'Ancien, mort en 79 après J.C., se fait l'écho de l'habileté des bronziers d'Alésia, qui savaient argenter à chaud différents objets, notamment des pièces de harnachement, pour leur donner à peu de frais l'aspect de l'argent.

La fibule à la colombe, découverte dans un sanctuaire d'Alésia, a pu y être perdue par un fidèle, ou déposée volontairement par lui, pour le dieu Apollon Moritasgus, puisque les fibules figurent souvent parmi les offrandes présentées aux dieux de la Gaule romaine.

Dimensions
L. 2,8 cm - l. 2,3 cm - 5,4 g
Conditionnement
Suédine
Epoque
Ier-IIè siècle après J.-C.
Origine
Trouvée à Alésia, temple d'Apollon Moritasgus
Matière de l'original
Original en bronze
Musée
Saint-Germain-en-Laye - Musée d'Archéologie nationale
Matières
Plaqué or, Argent 925
Courant artistique
Antiquités nationales
imprimer