Note: Les champs obligatoires sont signalés par
Mot de passe oublié ? Faire une demande de compte »

Stefano della Bella

REF EK393700 EAN 9782711837007

 Stefano della Bella

Stefano della Bella
  • Cet article n'est plus disponible. Merci de nous contacter pour toute commande ou questions.

Son père était sculpteur, mais c'est dans la gravure que Stefano della Bella choisit de faire ses armes auprès des scénographes décorateurs de sa Florence natale en ce début de XVIIè siècle, sous la protection ducale des Médicis.

Sa carrière ne dément pas l'itinéraire des grands artistes de son temps, et le "voyage à Rome", où il séjourne trois ans (1633-1636), est pour lui l'occasion d'enrichir sa manière, alors très emprunte de Jacques Callot, par la découverte de Castiglione. Stefano della Bella grave fêtes et cérémonies aristocratiques avec une force d'exécution qui lui vaut une renommée européenne.

En 1639, lors d'un voyage officiel à Paris, Richelieu lui propose son soutien. Son œuvre très remarquée en France fait affluer les commandes de la cour, des principaux éditeurs et des marchands d'estampes parisiens. En 1647, après une brève visite à Amsterdam, sous l'influence de Rembrandt dont il a découvert les eaux-fortes, il épouse une thématique plus diversifiée : allégories macabres, vues topographiques, jeux de cartes, suites de marines ou de caprices.

L'année suivante, alors que disparaît son protecteur Lorenzo de Medicis, la première Fronde éclate en France (1648). Dans la tourmente, Stefano della Bella rentre à Florence où les Médicis lui réservent une place de choix. Il s'efforce néanmoins de maintenir ses réseaux d'amitié avec Paris. Jusqu'à sa mort en 1664, sa gravure n'a de cesse de s'inspirer tour à tour du théâtre, de l'ornement et des paysages italiens.

Bien que sa carrière se soit en grande partie déroulée à Paris, Stefano della Bella est, en France, tombé dans un relatif oubli. Aucune exposition d'envergure n'a été consacrée à son œuvre gravé. Seul le fonds important des dessins du Louvre a été publié.

Le musée des Beaux-Arts de Caen, en consacrant une exposition monographique à l'artiste, rend une juste place à l'importance et à la qualité de son œuvre. Le catalogue de l'exposition suit la chronologie de l'œuvre de Stefano della Bella, l'enrichissant de trois articles d'analyse thématique sur l'art du graveur.

Format
22 x 26 cm
Nombre de pages
144
Nombre d'illustrations
165
Façonnage
Broché
Date de publication
Juillet 1998
Editeur
Rmn
Diffuseur
FLAMMARION
Exposition
4 juillet > 5 octobre 1998
Auteurs
Ouvrage collectif, Caroline JOUBERT
Musée
Paris - Réunion des musées nationaux- Grand Palais
Thèmes
Gravure
Courants artistiques
Peinture italienne, XVIIème
Langues
Français
imprimer